Qui sommes-nous ?

Porteurs du projet

 

IMG_2390

 

 

Mathilde Roussigné est française. Élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, elle est agrégée de littérature française et mène une thèse de littérature et sociologie sur l’esthétique documentaire en littérature contemporaine. Elle se charge de mener les entretiens et d’écrire les textes pour le livre comme pour l’exposition.

 

 

 


 

IMG_2388Diego Hernandez est uruguayen. Après une formation en sciences de la communication et en électrotechnique, il intègre le Plan Ceibal où il travaille en tant que technicien, tout en suivant depuis trois ans les cours de l’école de photographie Taller Aquelarre de Montevideo, spécialité reportage.

– Premier prix  « La photo de la marche » de la Marche pour la Diversité Octobre 2013, Montevideo.
– Premier prix « L’historia de la marche  » de la Marche pour la Diversité Octobre 2013, Montevideo.
– Exposition individuelle salle Aurelio Gonzalez du Taller Aquelarre « Magie et Solitudes du Parc Rodó » Juin 2014, Montevideo.
– Exposition avec le collectif ColOr, « Regards simultanés », Bar Andorra et Musée Torres Garcia, 2014, Montevideo.
– Exposition Reportage 2013 Taller Aquelarre « Gauchos de Agua ».

IMG_6478

 

Marie Walin est française. Élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, elle est agrégée d’histoire et entame une thèse sur l’histoire de la sexualité en Espagne. Elle se charge de la collecte, de la sélection et de la numérisation des photographies d’archives auprès des anciens exilés.

 

 

 


 

Magdalena Schelotto est uruguayenne. Docteure en humanités, elle a enseigné en histoire contemporaine à l’Université Carlos III de Madrid et s’est spécialisée en analyse du discours. Ses recherches ont porté sur la construction de la notion de victime et de la figure de l’exilé dans l’Uruguay post-dictatorial. Elle se charge d’apporter des précision documentaires et historiques aux textes littéraires.